Dans sa définition la plus simple, la presse rassemble tous les canaux d’informations. Traditionnellement on distingue la presse écrite (les journaux, les magazines, etc.), la télévision et la radio. La presse se décline en deux principaux types : écrite et audiovisuelle. Néanmoins, il faut souligner que cette liste n’est pas restrictive. On peut effectuer un classement selon le lectorat, ou la périodicité. Mais chacune des formes de presse doit faire face à des enjeux. Surtout avec la montée fulgurante de la presse en ligne. Chaque typologie doit innover, se mettre au goût du jour.

Les enjeux de la presse écrite

La presse écrite est peut-être la plus difficile à distribuer. Elle n’a pas la chance d’avoir un support visuel pour se mettre en valeur. Bien sûr, les magazines sont basés sur les images, mais les articles qui les accompagnent doivent être tout aussi évocateurs. Avec les médias en ligne comme communemag, les articles sont appuyés par des éléments modernes. Tout le monde peut accéder à des vidéos, ou à des photos plus vraies que nature. L’application permettant de faire ce bond dans le futur est téléchargeable gratuitement. En ce moment, seuls quelques magazines ont su allier le numérique et le traditionnel. Pourtant, c’est quelque chose qui doit être fait pour concurrencer l’avènement du numérique. D’un autre côté, l’art de la presse écrite repose sur la qualité de la rédaction. Il ne faut pas que ce fondamental s’oublie au détriment de la poursuite de la modernité.   

Les enjeux de la presse audiovisuelle

L’audiovisuelle allie plus de contraintes. Entre les directs, la gestion des publicités, le son et les images, beaucoup de choses doivent être gérées. Cela ne demande pas moins de lyrisme que la presse écrite. Mais ce que les journalistes disent est appuyé par des images. Les émotions sont plus palpables. La presse en ligne s’allie avec les avantages de l’audiovisuel. Les images sur le magazine peuvent être scannées. Grâce à cela, les images figées prennent vie, ce type de site a gommé la frontière presque nette qui existait entre les deux types de presse. Il a intégré des vidéos pour approfondir l’expérience de la réalité augmentée. L’échange est plus interactif entre les journalistes et les lecteurs. L’e-presse a le plus de possibilités. Il lui faut pousser un peu plus pour ne pas se laisser distancer. Avec l’avènement des réseaux sociaux, et des canaux d’informations informels, il faut que la presse audiovisuelle se modernise.

Jose Daphinel

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot rmyxw ?

Fil RSS des commentaires de cet article